Article publié dans "The conversation": Débat : Le médicament, objet scientifique, social ou politique ?

The Conversation est un média indépendant en ligne et sans but lucratif, qui propose du contenu provenant de la communauté universitaire. Il permet de faire le point sur une question, en lien ou non avec une publication scientifique.
Si vous ne connaissez pas The Conversation, découvrez cette publication à travers un article de Régis Bordet, qui vient d'être mis en ligne et pose la question du statut scientifique, social et politique du médicament 
https://theconversation.com/debat-le-medicament-objet-scientifique-social-ou-politique-152538

  • Dernière mise à jour le .

Parution au JO du décret et de l'arrêté régissant les vigilances sanitaires

Le décret et l'arrêté, régissant les vigilances sanitaires, viennent d'être publiés au journal officiel. Les discussions avec la DGS et l'ANSM ont souvent été âpres depuis 2016, mais nous avons obtenu que ces deux textes maintiennent l'existence des CRPV et des CEIP, élargissent nos missions au plan clinique et reconnaissent l'existence de la pharmacologie médicale. Ils ne garantissent pas les modalités des organisations régionales et les attributions budgétaires, pour lesquelles il convient de rester attentif.

La SFPT tient à remercier Régis Bordet, Annie-Pierre Bera-Jonville, Joelle Micallef et Mathieu Molimard pour la ténacité, la cohésion et la solidarité dont il ont su faire preuve dans les moments les plus difficiles de la négociation, alors même que l'avenir de la pharmacovigilance, de l'addictovigilance et par là même de la pharmacologie médicale était en jeu. 

doigt  Voir le décret et l'arrêté doigt2
  • Dernière mise à jour le .

Appel d'offre recherche 2021 de l'association des sclérodermiques de France

Chers membres,

Comme tous les ans, l'association des sclérodermiques de France lance un appel à projets permettant de financer des projets de recherche médicale, biomédicale et paramédicale, dans le champ de la sclérodermie.

La décision de financement est prise par le Bureau de l'ASF dont les membres sont issus du Conseil d'administration de l'association et après audit par des experts indépendants et avis de son Conseil scientifique.

Vous trouverez sur le site de l'ASF les détails de l'appel à projet générique "chercheur" (permettant de financer ou participer au financement d'un projet à hauteur de 25 000 euros) et de l'appel à projet "jeunes chercheurs" (permettant de financer une année de temps de travail d'un chercheur junior à hauteur de 30 000 euros)
https://www.association-sclerodermie.fr/la-recherche/les-financements-pour-les-chrcheurs/

 

  • Dernière mise à jour le .

Décès du Professeur Jean-Claude EVREUX

Nous avons le regret de vous annoncer le décès du Professeur Jean Claude Evreux.

Pionner de la pharmacovigilance, discipline ignorée en France à l’époque, au début des années 1970, et sous l’impulsion de Louis Roche, Jean-Claude Evreux fut le fondateur du centre de pharmacovigilance de Lyon, l’un des 6 premiers créés sur le territoire. A Lyon, ce centre avait d’emblée été érigé en service indépendant, situation unique en France et témoignant de la volonté de son créateur d’asseoir rapidement cette activité naissante en lui assurant la place qui lui était due au sein de l’institution hospitalière. Sa contribution à poser les fondations puis à œuvrer à la construction de cette nouvelle discipline de la pharmacologie fut essentielle. Tout était à faire, et Jean-Claude Evreux prit une large part au développement et à l’affirmation de la pharmacovigilance, désormais au cœur des attentes des agences sanitaires, des professionnels de santé, des patients et du grand public.

Le nom de Jean-Claude Evreux est naturellement indissociable de l’élaboration et de la mise en œuvre de la notion d’imputabilité, marque de fabrique indélébile de la pharmacovigilance française. Ses réflexions et son sens de l’abstraction, joints à ceux de Jacques Dangoumeau et Jacqueline Jouglard, puis de Bernard Bégaud et Georges Lagier avaient conduit à proposer une méthode originale dès 1978, encore d’actualité en France après quelques ajustements. Plus tard, il complètera ce travail avec l’équipe lyonnaise dans le domaine de la tératovigilance puis de la toxicovigilance.

Si le Service de pharmacotoxicologie actuel du CHU de Lyon, regroupant la pharmacologie clinique, le centre antipoison, la pharmacovigilance et l’addictovigilance, est une structure unique en France, il faut se souvenir que cette organisation n’existerait peut être pas sans la détermination qu’avait mis Jean-Claude Evreux à rapprocher, non sans courage et ténacité, le centre antipoison et celui de pharmacovigilance en 1989, puis à son constant support à l’harmonisation de la pharmacologie lyonnaise. Il était d’autant plus légitime à mener cette action que ses premiers travaux, publiés en 1965, étaient directement en lien avec la toxicologie clinique.

Au-delà de ses travaux scientifiques et de ses responsabilités professionnelles, Jean-Claude Evreux laissera l’image d’un homme courtois et bienveillant dont l’humanité était reconnue de tous. Estimé de ses collègues et de tout le personnel de son service, il restera un acteur majeur de la pharmacovigilance.

evreux

  • Dernière mise à jour le .

Francesco Salvo élu au comité exécutif de l’European Network of Centres for Pharmacoepidemiology and Pharmacovigilance

Le Dr Francesco Salvo, MCU-PH de Pharmacologie à Bordeaux a été élu au comité exécutif de l’European Network of Centres for Pharmacoepidemiology and Pharmacovigilance  (ENCePP), réseau coordonné par l’agence Européenne du médicament (EMA).

Il s’agit de la plus haute autorité de l’ENCePP, réseau d’excellence pour la conduite d’études sur le médicament en vie réelle (http://www.encepp.eu/).  

Ce réseau est en charge de :

  • Faciliter la conduite d'études post-autorisation (PASS)  indépendantes, multi-centriques et de haute qualité, en mettant l'accent sur la recherche observationnelle ;
  • Rassembler et animer les experts européens ;
  • Offrir une plate-forme de collaboration ;
  • Développer et maintenir les standards méthodologiques pour la recherche en pharmacovigilance et en pharmacoépidémiologie. 

Francesco Salvo est le premier membre de la SFPT participant à ce comité depuis Nicholas Moore qui y a siégé entre 2010 et 2016, délégué par la Société Internationale de Pharmacovigilance (ISoP).

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.