#095 Je prends un traitement contre le stress ou l'anxiété (médicaments anxiolytiques*). Dois-je l'arrêter pendant l'épidémie de COVID-19 ?

Cette réponse est issue d'un consensus d'experts.

Non, vous ne devez pas arrêter brutalement votre traitement. Ceci vous exposerait, outre à un rebond d'anxiété, à la survenue possible d'autres manifestations en lien avec l'arrêt brutal de votre traitement. Ne modifiez pas la posologie prescrite. Contactez votre médecin en cas d'exacerbation de vos symptômes d'anxiété.
En cas de survenue de symptômes respiratoires inhabituels (difficulté à respirer, essoufflement, ...), contactez votre médecin traitant pour savoir si vous devez modifier votre traitement. Les signes respiratoires peuvent être liés à une infection s’ils sont associés aux autres signes du COVID-19 (fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, …), mais isolément ils peuvent être liés à une décompensation anxieuse (confinement et perspective d'être malade) : en cas de doute, appelez votre médecin.

attentionNe prenez pas de médicaments anxiolytiques sans l'avis d'un médecin. Respectez les contre-indications et la durée prescrite.attention

*Médicaments anxiolytiques :

  • Benzodiazépines : Alprazolam (XANAX®), Bromazépam (LEXOMIL®), Clobazam (LIKOZAM®, URBANYL®), Clorazépate dipotassique (TRANXENE®), Clotiazépam (VERATRAN®), Diazépam (VALIUM®), Loflazépate d’éthyle (VICTAN®), Lorazépam (TEMESTA®), Oxazépam (SERESTA®), Prazépam (LYSANXIA®)
  • Hydroxyzine (ATARAX®)
  • Etifoxine (STRESAM®)

Neurologie, psychiatrie

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.