JANVIER-FÉVRIER 2016 : LE MOT DE LA PRÉSIDENTE

Chers membres, démarrer une nouvelle année c’est non seulement l’occasion de se souhaiter le meilleur, le "plus" de tout ce qu’on aimerait voir se réaliser mais c’est aussi le moment de regarder ce qui s’est passé dans l’année précédente.

En janvier dernier, j’avais exprimé 3 voeux pour notre société :
- Avoir plus de membres : si la tendance est positive, nous ne sommes pas encore au niveau souhaité, et nous avons beaucoup à faire pour augmenter le nombre de membres, ce qui nous permettrait de lancer plus d’initiatives afin de faire connaître nos missions, de proposer plus de prix à nos jeunes et aussi d’être mieux représentés au sein des sociétés européennes.
- Avoir plus de participants au congrès SFPT2015 : nous eûmes un beau congrès à Caen, mais nous devons faire mieux en 2016 à Nancy.
- Faire évoluer les statuts de notre société afin de mieux répondre aux enjeux actuels et être ainsi plus visible. Ce chantier est une réussite, il a permis de moderniser nos statuts en intégrant la création d’un conseil scientifique, qui a été mis en place provisoirement en attente des prochaines élections.
Ces objectifs ont été atteints grâce au travail de membres et non membres du conseil d'administration, qu'ils en soient remerciés.

Cette année 2016 sera importante avec le renouvellement d’une partie de notre conseil d’administration et l’élection du premier conseil scientifique de la SFPT…
Et pour marquer le début de cette nouvelle année, notre « newsletter » de chaque lundi, que nous appelions« Quoi de neuf sur le site de la SFPT » s’intitulera dès aujourd’hui « Les actualités de la SFPT ».

Pensez à renseigner le questionnaire pour le tableau d’honneur 2015...

Je vous souhaite une excellente année 2016 pour vous, pour vos familles et pour la SFPT.

Pharmacothérapeutiquement vôtre,
Marie-Christine Pérault Pochat
  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.