#179 La vitamine C (acide ascorbique) est-elle efficace pour prévenir ou traiter l'infection par la COVID-19?

La réponse à cette question a fait l'objet d'un consensus d'experts.

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble. Elle participe à de nombreuses fonctions de l’organisme, par exemple, elle lutte contre les radicaux libres, intervient dans le métabolisme énergétique en favorisant le stockage de glycogène, favorise l’absorption du fer et de nombreux minéraux, participe à la synthèse de nombreuses hormones, des tissus cellulaires, du collagène [1].

La vitamine C est éliminée dans les urines. Un surdosage peut toutefois entraîner des nausées, des diarrhées ou des calculs rénaux.

Un essai américain randomisé, en ouvert, mené parmi 214 patients avec une infection à Covid-19 symptomatique et une PCR positive, a étudié l’efficacité à haute dose, du zinc (50 mg), de la vitamine C (acide ascorbique) (8000 mg), ou de l’association des deux en comparaison avec les soins standards, pendant 10 jours. Le critère de jugement principal était le nombre de jours nécessaire pour obtenir une réduction de 50 % des symptômes. L’étude a été arrêté prématurément devant une absence de différence significative entre les 4 groupes de traitements [2].

doigtEn l’état actuel des connaissances, la vitamine C n’est pas efficace pour prévenir ou traiter la COVID-19.

Références :
[1] https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-c-ou-acide-ascorbique 
[2] T. Suma, et al. Effect of High-Dose Zinc and Ascorbic Acid Supplementation vs Usual Care on Symptom Length and Reduction Among Ambulatory Patients With SARS-CoV-2 Infection. JAMA Network. Janvier 2021. https://doi:10.1001/jamanetworkopen.2021.0369

Evaluation de nouveaux traitements