#173 je suis sous traitement par Infliximab, ou un autre anti-TNFalpha* pour une maladie de Crohn ou une Polyarthrite. Suis-je puis à risque face à la COVID-19 ?

La réponse à cette question est issue d’avis d’experts et de recommandations.

De façon générale, les patients sous traitement immunosuppresseur, ou immunomodulateur, comme les anti-TNFa*, sont plus sensibles aux infections. En effet, comme leur nom l’indique, ces traitements modulent l’immunité, afin de contrôler la maladie, mais impliquent donc d’être plus sensible aux infections.

Néanmoins, les données scientifiques actuellement disponibles sont plutôt rassurantes : dans plusieurs études, il semblerait que les patients traités par anti-TNFa* et atteints de la COVID-19 ne soient pas plus à risque de développer des formes graves de la maladie par rapport à la population générale.

Il ne faut donc jamais arrêter votre traitement sans avis médical. En effet, cela risquerait d’entrainer une rechute de votre maladie.

Ainsi, en l’absence de symptômes de la COVID-19, poursuivez votre traitement. En cas de symptômes, contactez votre médecin, et il vous donnera la conduite à tenir vis-à-vis de vos médicaments.

Liste des anti-TNFa :
  • Infliximab (INFLECTRA®, REMICADE®, FLIXABI®, REMSIMA®)
  • Etanercept (ENBREL®, ERELZI®, BENEPALI®)
  • Adalimumab (HUMIRA®, AMGEVITA®, HULIO®, HYRIMOZ®, IDACIO®, IMRALDI®)
  • Certolizumab pegol (CIMZIA®)
  • Golimumab (SIMPONI®)

Références :

Rhumatologie

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.