#116 Je prends un traitement par Isotretinoïne / Alitrétinoïne / Acitrétine pour un problème dermatologique (acné, eczéma, psoriasis...). Dois-je arrêter mon traitement dans le contexte de COVID-19 ?

La réponse à cette question est issue d’un consensus d’experts.

attentionNon vous ne devez pas arrêter votre médicament.

Il n’existe pas à ce jour de signal en faveur d’un risque accru de contracter une infection au COVID-19 avec ce médicament, et il n’est pas connu pour diminuer les voies de lutte contre les infections virales.
L’arrêt de ce médicament vous exposerait à un risque de récidive de votre maladie.
Nous rappelons que la prescription de isotretinoïne ou alitrétinoïne ou acitrétine sont soumises à des règles strictes du fait d’un risque tératogène (susceptible de provoquer des malformations chez les enfants dont la mère a été traitée pendant la grossesse) important.
Une contraception efficace doit être ininterrompue, et est obligatoire au moins 1 mois avant le début du traitement, pendant le traitement et pour l’isotrétinoïne et l’alitrétinoïne : 1 mois après l’arrêt du traitement et pour l’acitrétine : 3 ans après l’arrêt du traitement.
La prescription est limitée à 1 mois de traitement, et la poursuite du traitement nécessite une nouvelle prescription subordonnée à un test de grossesse sanguin négatif. Le test de grossesse doit être effectué dans les 3 jours qui précèdent la nouvelle prescription.
Le récent décret permettant le renouvellement d’ordonnance en pharmacie jusqu'au 31 mai 2020 ne s'applique pas à ces médicaments.

Médicaments :
Isotretinoïne (ACNETRAIT®, CONTRACNE®, CURACNE®, PROCUTA®) Alitrétinoïne (TOCTINO®) Acitrétine (SORIATANE®)

Référence : https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/7aa6b7fc57d6c79fd37aaf9ddadef248.PDF

--

Autres

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.