#102 Je suis traité(e) par IKERVIS (collyre de ciclosporine) pour une kératite. Suis-je exposé(e) à un risque augmenté de COVID-19 ?

La réponse à cette question est issue d'un consensus d'experts.

Non, vous n'êtes pas exposé(e) à un risque augmenté de COVID-19 et vous ne devez pas arrêter votre médicament.
Le passage systémique (c’est-à-dire dans la circulation sanguine) de la ciclosporine administrée sous forme de collyre est considéré comme négligeable. Il n’y a pas actuellement de données suggérant que la ciclosporine utilisée par voie oculaire augmente le risque, la gravité ou la durée de l’infection à COVID-19.
En revanche, l’arrêt du traitement expose à un risque potentiel de réactivation de la pathologie oculaire. Il est important de respecter la posologie et les modalités d’administration d’IKERVIS décrites dans la notice (appuyer avec un doigt sur le coin de l'œil, près du nez, après instillation, et fermer doucement les paupières pendant 2 minutes), afin d’éviter le passage du médicament dans l’organisme.
En cas de signes infectieux évoquant un COVID-19 (toux, fièvre, douleurs musculaires, perte récente du goût ou de l'odorat...), ou de symptômes oculaires inhabituels, contactez votre médecin traitant pour savoir si vous devez modifier votre traitement.

Autres

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.