#092 J’utilise un médicament par nébulisation dans le cadre d’une pathologie respiratoire. Dois-je arrêter d’utiliser un nébulisateur dans le contexte de Covid19 ?

La réponse à cette question est issue de recommandations de la Société Pneumologie de Langue Française.

  • Il n’est pas recommandé d’administrer un médicament par nébulisation en 1ère intention dans le contexte de COVID-19. Il est recommandé d’utiliser des aérosols-doseurs de poudre (DPI) ou des inhalateurs prêts à l’emploi comme les aérosols-doseurs pressurisés (pMDI) en première intention.
  • Il a été prouvé que la nébulisation pouvait générer une toux du patient, contaminant l’air et le dispositif nébulisateur. S’il n’existe pas d’alternative à l’administration du médicament par nébulisation, il faudra s’attarder à prendre toutes les précautions nécessaires de sécurité afin d’éviter un risque de contamination par le dispositif ou par l’air. Il est recommandé d’utiliser ses dispositifs dans une chambre seule et que toutes personnes pénétrant dans cette pièce porte un masque FFP2, jusqu’à 3 heures minimum après la séance nébulisation.

Références : http://splf.fr/wp-content/uploads/2020/03/note-information-GAT-Covid-19.pdf

Poumon & bronches

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.