#097 Dois-je aller voir mon médecin traitant ou spécialiste pour renouveler mon traitement chronique ?

La réponse à cette question a été donnée dans l’Arrêté du 14 mars 2020, complété par l’Arrêté du 19 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus COVID-19.

Si vous prenez un traitement pour une maladie chronique, il est probable que votre médecin vous prescrive une ordonnance pour une durée d’au moins 3 mois. Cependant, il est possible que cette ordonnance arrive à expiration dans les prochains jours. Afin d’éviter « des interruptions de traitement chronique préjudiciables à la santé des patients », le gouvernement a publié un Arrêté le 14 mars, permettant au « pharmacies d'officine de dispenser, dans le cadre de la posologie initialement prévue et lorsque la durée de validité d'une ordonnance renouvelable est expirée, un nombre de boîtes par ligne d'ordonnance garantissant la poursuite du traitement jusqu'au 31 mai 2020 ». Concrètement, même si votre ordonnance n’est plus valable, vous pouvez pour vous rendre en pharmacie pour une nouvelle dispensation de votre traitement. Attention toutefois, les médicaments stupéfiants (comme certains traitements contre la douleur par exemple) et assimilés sont exclus du champ d’application de cet arrêté.

Pour en savoir plus sur les médicaments plus particulièrement impactés par ce décret, vous pouvez notamment consulter la question #40.

Références :
Arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 
Arrêté du 19 mars 2020 complétant l'arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 :

Dispensation des médicaments