#022 Je suis insuffisant rénal chronique en attente de greffe. Je suis un protocole d'immunomodulation dans ce cadre. Dois-je arrêter ce protocole ?

La réponse à cette question est issue de recommandations et fait l’objet d'un consensus d'experts.

Suite à l’expérience de la première vague au printemps 2020, La Société Francophone de Transplantation (SFT), la Société Francophone de Néphrologie Dialyse et Transplantation (SFNDT) et l’Association Française d'Urologie (AFU) n’ont pas réitéré de suspension provisoire de l’activité de transplantation rénale et rein/pancréas en France en amont de cette 2ème vague de l’épidémie de COVID-19. Une reprise de l’activité suite au déconfinement avait été recommandée par ces sociétés savantes le 11 mai 2020.   L'Agence de la biomédecine a fait la même recommandation, actualisée en septembre en vue d’une recrudescence possible de l’épidémie.

Il ressort de ces recommandations le besoin d’évaluation en fonction du rapport bénéfice/risque individuel de chaque patient ainsi que de la situation sanitaire et de l’engorgement hospitalier de la région concernée.

Le protocole d’immunomodulation (ou de désensibilisation), traitement immunosuppresseur, est nécessaire avant la greffe chez les patients hyperimmunisés. Dans la mesure où les greffes sont envisagées au cas par cas en fonction de la situation hospitalière et sanitaire de la région et des facteurs de risques du patient, il est donc essentiel et urgent de contacter votre néphrologue pour connaître la conduite à tenir concernant votre traitement.

Références :

Autres

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.