#022 Je suis insuffisant rénal chronique en attente de greffe. Je suis un protocole d'immunomodulation dans ce cadre. Dois-je arrêter ce protocole ?

La réponse à cette question est issue d'une conférence d'experts.

Le risque posé par le COVID 19 l'emporte sur les avantages raisonnables de la greffe rénale pour les patients. La Société Francophone de Transplantation (SFT), la Société Francophone de Néphrologie Dialyse et Transplantation (SFNDT) et l’Association Française d'Urologie (AFU) ont analysé ce risque d’infection au Covid-19, qui est particulièrement élevé chez le patient récemment transplanté en raison du traitement immunosuppresseur renforcé des premières semaines de greffe. Elles ont recommandé de suspendre les activités de greffe de Donneur Vivant et de Donneur Décédé dans toutes les équipes de transplantation rénale et pancréatique. L'Agence de la biomédecine a rendu un avis conforme à cette décision. La durée de cette mesure dépendra de l'évolution de l'épidémie.

Le protocole d’immunomodulation (ou de désensibilisation), nécessaire avant la greffe chez les patients hyperimmunisés, est également un traitement immunosuppresseur. Dans la mesure où aucune greffe n’est envisageable à court terme, le rapport bénéfice – risque d’un tel traitement semble défavorable. Il est donc essentiel et urgent de contacter votre néphrologue pour connaître la conduite à tenir concernant votre traitement.

Références :
https://www.era-edta.org/en/wp-content/uploads/2020/03/Maggiore_AST.pdf
https://www.sfndt.org/actualites/covid-19-suspension-provisoire-de-lactivite-de-transplantation-renale-et-rein-pancreas

Autres

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.