#056 Je suis asthmatique et en cas d'exacerbation de ma maladie, un traitement par corticoïdes (SOLUPRED) est à initier. Si ça m'arrive, dois-je instaurer ce traitement dans ce contexte d'épidémie de COVID-19 ?

La réponse à cette question fait l'objet d'une recommandation.
La société de Pneumologie de Langue Française précise qu'en cas d'exacerbation d'un asthme, la prise de corticoïdes ne doit pas être retardée, et ce, même avec suspicion d’infection par COVID19. La posologie habituelle et la durée de traitement doivent être maintenues le cas échéant, même si l’infection par COVID-19 est confirmée.
Les corticoïdes ne sont pas des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), molécules associées à des formes plus graves d’infection par COVID-19.
Toutefois, en cas de signes évocateurs d’infection (fièvre, toux, courbatures, ...), il faut contacter votre médecin traitant et/ou le médecin référent de votre maladie.

Pour plus d'informations sur :

  • Les traitements de fond de l'asthme, vous pouvez consulter les questions #004#017, et #038.
  • Les traitements de crise de l'asthme, vous pouvez consulter les questions #056 et #083.
  • Les traitements de l'asthme allergique saisonnier, vous pouvez consulter la question #005.
  • Le risque de contagion des inhalateurs, vous pouvez consulter la question #015.

Référence :
http://splf.fr/wp-content/uploads/2020/03/Position-du-groupe-de-travai-Asthme-et-Allergies-de-la-SPLF-sur-la-prise-en-charge-des-asthmatiques-pendant-epidemie-de-COVID-19-21-03-20.pdf

 Corticoïdes pouvant être prescrits en cas de crise d'asthme :
  • Prednisolone (SOLUPRED®)
  • Prednisone (CORTANCYL®)
  • Methylprednisolone (MEDROL®)
  • Bétaméthasone (BETNESOL®)
  • Dexaméthasone (DECTANCYL®)

Poumon & bronches