#033 Je suis allergique au paracétamol. Quel médicament puis-je prendre pour faire baisser une fièvre éventuelle ?

La réponse à cette question a fait l'objet d'un consensus d'experts.
Si vous êtes allergique au paracétamol et si vous présentez de la fièvre, il est conseillé de s’aérer, de se découvrir ou de se rafraichir, pour faire diminuer la température corporelle. La fièvre est un processus utile pour lutter contre l’infection.
L’allergie au paracétamol est rare (1). Une allergie prouvée au paracétamol, c’est-à-dire explorée en allergo-dermatologie par des tests (cutanés ou autre), contre-indique la prise ultérieure de paracétamol.
La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac…) est déconseillée en cas de fièvre pendant l’épidémie de COVID-19, selon l'avis de la direction générale de la santé (DGS) (2). En effet, ces anti-inflammatoires non stéroïdiens pourraient réduire la réaction de l’organisme contre les infections et potentiellement avoir un effet aggravant dans certaines situations.
Si vous tolérez mal la fièvre, prenez contact avec votre médecin ou votre pharmacien.
En cas de doute sur une allergie au paracétamol, n’hésitez pas à contacter le centre régional de pharmacovigilance dont vous dépendez afin de revoir avec eux les circonstances de survenue (symptômes cliniques, délai d’apparition, récidive éventuelle des symptômes lors de reprise de paracétamol). A distance de la pandémie de COVID-19, prenez rendez-vous avec un allergo-dermatologue pour faire le point sur cette suspicion d’allergie au paracétamol.

Références :
(1) Thimmesch M, Sciacca M, Gadisseur R, El Abd K. [How I explore... a suspicion of paracetamol allergy in children]. Rev Med Liege. 2019 Feb;74(2):100-103.
(2) https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/article/points-de-situation-coronavirus-covid-19#Point-du-vendredi-13-mars-2020

Douleur, fièvre, inflammation