#005 J’ai un asthme allergique saisonnier, et je prends habituellement à cette période des corticoïdes inhalés. Dois je initier le traitement dans le contexte de l'épidémie au COVID-19?

La réponse à cette question est issue d'une recommandation.

La réponse à cette question dépend de la sévérité de votre asthme. On ne conseille pas de démarrer le corticoïde inhalé sans avis médical. Votre médecin ou pneumologue pourront vous prescrire des corticoïdes inhalés s'ils le jugent nécessaire. Si vous avez d’autres manifestations allergiques les antihistaminiques ne sont pas contre indiqués.

Pour plus d'informations sur :

  • Les traitements de fond de l'asthme, vous pouvez consulter les questions #004, #017, et #038.
  • Les traitements de crise de l'asthme, vous pouvez consulter les questions #056 et #083.
  • Le risque de contagion des inhalateurs, vous pouvez consulter la question #015.

Corticoïdes inhalés en monothérapie :

  • Béclométhasone (BECLOJET®, BECLOSPRAY®, BECOTIDE®, BEMEDREX EASYHALER®, ECOBEC®, MIFLASONE®, QVAR AUTOHALER®, QVARSPRAY®)
  • Budésonide (ACORSPRAY®, MIFLONIL®, NOVOPULMON®, PULMICORT®)
  • Ciclésonide (ALVESO®)
  • Fluticasone (FLIXOTIDE®, FLIXOTIDE DISKUS®)
  • Mométasone (ASMANEX TWISTHALER®)

Poumon & bronches, Les plus vues