Skip to main content

Les vaccins 'bivalents' font partie des initiatives développées pour répondre de façon plus adaptée à la situation de circulation majoritaire du variant Omicron et à la baisse de l’effectivité des vaccins de première génération qui en résulte. Ces vaccins contiennent en effet des ARNm codant pour une fraction de la protéine de la souche originelle Wuhan et pour l’un des sous variants Omicron.

A cette date (20/09/2022):, trois vaccins de ce type ont été autorisés par l’EMA et par la HAS 

  • le vaccin Spikevax bivalent (Moderna) composé de 2 ARNm, codant pour une fraction de la protéine Spike virale, encapsulés dans des nanoparticules lipidiques, 25µg ciblant la souche originale et 25µg le variant Omicron BA.1.
    Une étude est en cours afin de comparer la réactogénicité et la sécurité d’emploi de cette nouvelle formulation utilisée comme second rappel (« quatrième dose ») avec celle du vaccin Spikevax monovalent. Une première analyse à 28 jours de suivi rapporte une réactogénicité, définie par la quantité d’anticorps neutralisant le virus produit par l’organisme, supérieure (environ 1,75 fois plus d’anticorps neutralisant le variant Omicron). Aucun différence en terme de sécurité n’est rapportée, cependant les effectifs faibles de l’étude (environ 400 patients) sont insuffisants pour détecter d’éventuels effets indésirables rares)  (1,2)
  • le vaccin Comirnaty bivalent (Pfizer) , composé de 2 ARNm, codant pour une fraction la protéine Spike virale, 15µg ciblant la souche originale et 15µg le variant Omicron BA.1.
    Aux USA,  une études en cours chez les plus de 55 ans montre, après un mois de  suivi, une supériorité concernant les titres d’anticorps neutralisant Omicron et une production d’anticorps contre la souche de Wuhan équivalente à celle du vaccin monovalent (environ 1,56, fois plus d’anticorps neutralisant le variant Omicron) (3). Comme précédemment, les effectifs (environ 600 patients) sont trop faibles pour détecter les effets indésirables rares. Des résultats sont prochainement attendus chez les moins de 55 ans.
  • le vaccin Comirnaty bivalent (Pfizer) , composé de 2 ARNm, codant pour une fraction de la protéine Spike virale, 15µg ciblant la souche originale et 15µg le variant Omicron BA.4-5.
    Pour ce vaccin, seules les données précliniques, en première dose de rappel chez la souris, sont disponibles. Celles-ci montrent une meilleure immunogénicité vis à vis du variant BA. 4-5 du vaccin monovalent comparé au vaccin bivalent, mais ne présentent pas de données de comparaison directe de l’immunogénicité entre les vaccins bivalents adaptés BA.1 et BA.4-5, ni de comparaison avec le vaccin Comirnaty monovalent (3). Il n’y a pas de donnée de sécurité chez l’humain.  Si ces données ne permettent habituellement pas de conclure, la HAS a estimé que, de par la grande similitude entre les différentes versions des vaccins ARNm, des comparaisons indirectes (entre des études différentes) permettaient raisonnablement d’autoriser cette formulation sans prendre de risque de sécurité, comme c’est par exemple le cas des vaccins antigrippaux.
doigt Ces vaccins sont recommandés par la HAS uniquement en dose de rappel, après un schéma vaccinal complet (quels que soient les vaccins initiaux) (2,3)
attention Le vaccin Comirnaty monovalent reste seul indiqué avant 30 ans, en lien avec les données d’EPI-PHARE qui confirment que le risque de myocardite est plus important pour les personnes de moins de 30 ans et après la deuxième dose d’ARNm-1273 (Spikevax) que de BNT162b2 (Comirnaty), quel que soit le délai entre les doses ou le sexe des participants (bien que la dose d’ARNm ait été réduite de moitié dans le vaccin Moderna bivalent par rapport au vaccin monovalent Spikevax)
attention Les données définitives d’efficacité ne sont pas encore disponibles.
Références
  1. Chalkias S, Harper C, Vrbicky K, Walsh SR, Essink B, Brosz A, et al. A Bivalent Omicron-Containing Booster Vaccine against Covid-19. New England Journal of Medicine. 2022 Sep 16; https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2208343
  2. https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2022-09/rapport_evaluation_place_du_vaccin_spikevax_bivalent_original.omicron_ba.1_2022-09-
  3. https://www.cdc.gov/vaccines/acip/meetings/downloads/slides-2022-09-01/07-COVID-Swanson-508.pdf
  4. https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2022-09/rapport_evaluation_place_des_vaccins_cominarty_bivalents_original.omicron_ba.1_et_origninal._omicron_ba.4-5.pdf20_13-47-47_119.pdf